La fondue est l’une des méthodes de cuisson les plus amusantes qui existent. Son origine est en Suisse, dans la partie des Alpes qui borde la France et l’Italie et est idéale pour le partage. Faire une fondue traditionnelle est relativement simple, même si le processus est lent et qu’il faut être patient jusqu’à l’obtention de la bonne onctuosité du fromage, que nous tartinerons avec différents pains à croûte résistante comme dans la préparation d’origine Si le pain est coupé en cubes quelques heures avant mieux, car il aura plus de consistance au trempage avec le fromage et il ne se désagrégera pas.

La fondue peut être préparée en mélangeant deux ou plusieurs fromages. Le fromage principal est irremplaçable, c’est le Gruyère. On peut le mélanger avec d’autres fromages comme l’emmentaler, le vacherin fribourgeois, l’appenzeller… tous suisses. La fondue idéale se fait avec environ 200 g de fromage par personne. Dans ce cas, j’ai utilisé des fromages gruyère, emmental et appenzeller (ce dernier lui donne de la puissance gustative).

informations sur la recette

  • Temps de préparation : 15 minutes
  • Temps de cuisson : 45 minutes
  • Durée totale : 1 heure
  • Portions : 3
  • Catégorie : plat principal
  • Type de cuisine : Suisse
  • Calories : 361 kcal pour 100 g

Ingrédients pour fondue au fromage pour 3 personnes

  • 200 g de queso gruyère
  • 200 g de queso emmentaler
  • 200 g de queso appenzeller
  • 150 ml de vin blanc sec ou kirsch
  • 1 cuillère à soupe de semoule de maïs fine (maïzena)
  • Poivre moulu
  • muscade moulue
  • pains assortis

Comment faire une fondue au fromage

Pour faire une fondue au fromage il faut avant tout être patient. La première chose que nous ferons est de couper le pain et de le réserver jusqu’au moment de manger.

L’étape suivante consiste à râper les fromages. On peut aussi les couper en cubes, mais l’idéal est de les râper pour qu’ils se dissolvent uniformément.

Pour faire une fondue, nous pouvons utiliser différents types de contenants. Je vais utiliser une fondue en inox mais vous pouvez aussi utiliser de la fonte, de la céramique… La fondue est préparée sur la cuisinière puis maintenue au chaud avec le brûleur à alcool posé sur la table. On a aussi la possibilité de se procurer une fondue plus moderne comme les électriques qui maintiennent la chaleur plus stable bien qu’elles aient moins de charme.

Tartiner la cocotte d’une gousse d’ail. De cette façon, nous donnerons une saveur particulière.

On met le feu à basse température qui chauffe progressivement et on ajoute le gruyère et le vin blanc ou le kirsch dans la cocotte. Quand il est un peu fondu on ajoute les deux autres fromages (en l’occurrence l’emmental et l’appenzeller). Si nous avons râpé tous les fromages, ils peuvent être assemblés en même temps dans la cocotte avec le vin blanc ou le kirsch.

On continue de remuer avec une cuillère en silicone petit à petit pour que ça ne colle pas et que la crème se crée, à feu doux pour qu’elle cuise petit à petit. La question de la température est très importante. Il ne faut pas le mettre à feu vif car cela pourrait nous brûler et cela nous couperait. Si cela se produit, vous pouvez ajouter un peu plus de vin blanc ou de kirsch et un peu de fine semoule de maïs. La chose normale est que si nous suivons les étapes et allons petit à petit, cela ne se produit pas et nous avons une crème uniforme idéale pour tremper le pain.

Lorsque nous aurons la crème plus ou moins cuite, nous ajouterons du poivre moulu et un peu de muscade râpée. Cela lui donne une touche aromatique et une saveur merveilleuses.

Nous posons la fondue au centre de la table sur le support et en dessous nous plaçons le brûleur à alcool à feu moyen afin qu’il préserve la chaleur et la texture, et pendant que nous allons piquer le pain avec des bâtons et les tremper dans le fromage . On peut accompagner de vin blanc ou de bière.

Aperçu de la préparation facile

  1. Coupez le pain et réservez-le
  2. Râpez les fromages
  3. Tartiner le caquelon d’une gousse d’ail
  4. Baisser le feu à doux et ajouter le gruyère et le vin blanc ou le kirsch dans la cocotte
  5. Lorsque le gruyère est légèrement fondu, ajouter les autres fromages et poursuivre à feu doux en remuant
  6. Si on les a tous râpés on peut les mettre ensemble en même temps avec le vin blanc ou le kirsch sur le feu
  7. Lorsque nous avons la crème presque prête, nous ajoutons le poivre moulu et la noix de muscade
  8. Nous plaçons la cocotte au centre de la table sur le support avec le brûleur à alcool à feu moyen-doux pour conserver la chaleur et nous perçons le pain et trempons dans le fromage

Laisser un commentaire