Et nous affirmons que nous pouvons faire nos sandwichs avec n’importe quel type de pain, puisque, d’une part, la définition RAE d’un sandwich indique « un morceau de pain ouvert, ou un ensemble de deux tranches, à l’intérieur duquel un aliment est placé ou pâte à tartiner « , d’où l’on déduit qu’il n’y a pas de type de pain spécifique pour cela. D’un autre côté, en plus, nous connaissons et avons sûrement mangé d’innombrables sandwichs avec différentes garnitures et des pains de nombreuses formes et saveurs. Autrement dit, on peut réaliser un sandwich en coupant des tranches dans une miche de pain ou en ouvrant des petits pains individuels plus ou moins gros, allongés ou ronds, ou avec une mie plus ou moins enrichie. Et chacun de ces pains répond à la définition du RAE pour pouvoir les appeler pain de mie.

Pour cette recette nous réaliserons ce que nous connaissons tous sous le nom de sandwich bar , le pain de mie habituel avec lequel nous avons tous pris une collation ou remplacé un repas, et que nos enfants apprécient toujours. Facile à faire et avec fermentation le même jour.

informations sur la recette

  • Temps de préparation : 30 minutes
  • Temps de cuisson : 15 minutes
  • Durée totale : 4 heures et 45 minutes
  • Portions : 4
  • Catégorie : pains
  • Type de cuisine : Espagnole
  • Calories par portion (kcal) : 223

Ingrédients pour pain de mie pour 4 personnes

  • 370 g de farine de force moyenne (W220-W300)
  • 2 g de levure boulangère sèche (ou 6 g de levure fraîche)
  • 250-270 ml d’eau
  • 6 g de sal

Comment faire du pain de mie

Mettre les 370 g de farine dans un saladier et dissoudre les 2 g de levure fraîche dans l’eau. Nous faisons un volcan au milieu de la farine et nous ajoutons les 250 ml d’eau, petit à petit, tout en mélangeant le tout avec nos mains.

Nous réservons environ 20 ml de l’eau totale à incorporer lorsque nous ajoutons le sel. Lorsque l’on fait des pâtes, il n’est pas recommandé d’ajouter toute l’eau de la recette d’un coup, mais il est préférable d’en réserver une partie à ajouter lorsque l’on ajoute le sel, afin qu’elle se dissolve mieux et s’incorpore uniformément dans la pâte. Une autre raison de ne pas ajouter toute l’eau indiquée dans la recette est que toutes les farines n’absorbent pas la même quantité d’eau. Pour cette raison, il faut observer l’évolution de la pâte pour éviter qu’elle ne soit trop hydratée, ou au contraire trop compacte, et ajuster la quantité d’eau indiquée dans la recette en conséquence.

Nous mélangeons le tout pendant environ deux ou trois minutes et laissons reposer la pâte pendant 10 minutes, comme une autolyse.

Ensuite, nous ajoutons le sel et les 20 ml d’eau que nous avions réservés.

Nous continuons à pétrir et plier la pâte jusqu’à ce que le gluten se développe.

Lorsqu’il nous reste une pâte lisse et élastique, nous la recouvrons et la laissons lever pendant deux heures à température ambiante

Après cette première montée en bloc, on retourne la pâte sur la table de travail et on la travaille un peu pour la baisser ou la dégazer. Par la suite, à l’aide d’un grattoir, nous divisons la pâte en 4 parties égales et plions la pâte vers le centre comme s’il s’agissait d’un paquet.

Ensuite, en roulant la pâte sur elle-même entre les mains, on fait des boules avec chacune d’elles. Nous les laissons reposer environ 10 ou 15 minutes pour que la pâte se détende, soit plus maniable et qu’il nous soit alors plus facile de former les pains de mie.

Lorsque ce repos est passé pour que la pâte perde de sa tension, nous donnons à nos pains la forme définitive. Pour cela, farinez légèrement le plan de travail et prenez une boule de pâte. Nous l’étirons avec nos mains en lui donnant une forme de rectangle. Nous prenons l’extrémité supérieure avec les doigts des deux mains et la plions en deux en exerçant une pression sur le bord.

Encore une fois, nous plions en deux et nous le façonnons en tirant l’extrémité supérieure de la pâte vers le bord le plus proche de nous. Du bout des doigts, nous appliquons une pression pour sceller les bords de la pâte et la rendre tendue.

Enfin, on le roule sur la paume de la main pour lui donner une forme cylindrique. Nous écartons les mains vers l’extérieur avec le mouvement et de cette façon nous allons affiner le cylindre sur les bords et ainsi nous aurons formé notre chignon.

Soigneusement nous posons les brioches sur un torchon sur lequel nous aurons saupoudré de farine. Pour que les barres ne collent pas pendant la montée, nous ferons une séparation avec le tissu lui-même, en le soulevant et en faisant un trou pour le pain. Lorsque nous avons fait les quatre barres, nous les recouvrons d’un autre tissu et les laissons lever jusqu’à ce qu’elles doublent de taille. Bien que le temps de montée puisse varier en fonction de la température et de l’humidité de l’environnement, il leur faudra au moins quelques heures.

On allume le four et on le met à une température de 230°C et quand il fait chaud on prépare les barres pour les mettre au four. Nous les plaçons soigneusement sur une plaque à pâtisserie, afin qu’ils ne tombent pas. Pour cela on pourra s’aider d’une pelle ou d’une plaque de cuisson plate qui servira de support. Ou simplement en les tenant à deux mains, on les place sur un plateau

On fait quelques coupes à la lame, soit une longitudinale, soit plusieurs transversales, pour qu’elles s’ouvrent tout autour lors de la cuisson, et non au hasard.

Lorsque le four est chaud, nous les mettons à l’intérieur et les aspergeons d’eau pour fournir de l’humidité, afin que la croûte ne se forme pas trop rapidement et que le pain puisse finir de lever si nécessaire. Nous les enfournons pendant 15 ou 20 minutes et une fois qu’ils sont dorés, nous les retirons sur une grille de refroidissement.

Une fois froids, nous les avons prêts à ouvrir en deux et à faire notre sandwich avec la garniture que nous aimons le plus.

Comment conserver le pain de mie

Avec ces quantités de pâte, il en ressort environ quatre unités, mais comme le travail de pétrissage et les temps de repos sont les mêmes pour faire quatre, huit ou seize pains, quand on fait ce type de pâte, on peut faire plus pour optimiser le travail. Dans ce cas, l’idéal est de les congeler une fois refroidis et ainsi nous avons toujours du pain à disposition pour les sandwichs. Il faut veiller à les sortir au moins une demi-heure avant de les consommer, du congélateur. On peut leur donner un coup de chaud au grille-pain ou si on fait un sandwich chaud ils seront parfaits.

Résumé de préparation facile

  1. Nous pesons et mesurons les ingrédients et mettons la farine dans un bol. Dissoudre la levure dans l’eau et l’ajouter à la farine
  2. Mélangez avec vos mains et laissez reposer 10 minutes.
  3. Ajouter le sel et un peu d’eau
  4. Nous pétrissons et plions
  5. Lorsque la pâte est lisse et élastique, laissez-la lever couverte pendant quelques heures.
  6. Nous dégazons la pâte, la divisons en quatre parties et formons des fagots
  7. Nous les arrondissons avec tension et les laissons reposer pendant 10 minutes.
  8. Étalez une portion de pâte en rectangle et pliez-la au milieu en appuyant sur le bord
  9. Plier à nouveau en deux en tendant et en appuyant pour sceller le bord, en s’assurant que la pâte est tendue
  10. Nous roulons le cylindre de pâte entre les paumes des mains, en les ouvrant vers les bords et en appuyant pour qu’ils soient plus fins
  11. Placez les rouleaux sur un torchon fariné en faisant des plis hauts pour séparer les pains les uns des autres. Laissez-les lever à couvert pendant quelques heures.
  12. On allume le four à 230°C et quand il fait chaud on transfère les petits pains sur une plaque de four
  13. Nous broyons les pains
  14. Nous les pulvérisons avec de l’eau et les faisons cuire pendant 15 à 20 minutes, après quoi nous les retirons sur une grille et les laissons refroidir.
  15. Quand ils sont froids, on les ouvre en deux et on fait notre sandwich avec ce qu’on aime le plus.

Laisser un commentaire