Faire du yaourt à la maison est très simple et présente de nombreux avantages. En plus d’être beaucoup moins chers que ceux du commerce, nous pouvons les adapter à nos goûts en contrôlant les ingrédients ajoutés et le degré d’acidité. Peut-être que le plus gros problème que nous pouvons rencontrer lorsque nous fabriquons nos propres yaourts à la maison est le rejet des convives, surtout s’il y a des enfants et que leurs palais sont habitués aux yaourts commerciaux ; mais comme pour toute la question des saveurs, cela peut être progressivement adapté et éduqué.

Avant de commencer à faire du yaourt maison, il est important d’être clair sur un concept : qu’est-ce que le yaourt ? Le yaourt est simplement du lait fermenté par un processus appelé fermentation lactique qui se déroule sous l’action de la bactérie Lactobacillus delbrueckii subsp. bulgaricus et Streptococcus thermophilus . Le processus est simple et, simplement, en trois étapes, nous pouvons fabriquer du yaourt; chauffer le lait, ajouter la culture ou les bactéries et incuber le mélange.

De quoi avons-nous besoin pour faire du yaourt à la maison ?

Pour faire du yaourt à la maison, nous n’avons besoin que de trois choses : du lait, une culture et un endroit chaud pour que la fermentation ait lieu.

Le lait. Quel est le meilleur lait pour faire du yaourt ?

Bien que la coutume soit de faire du yaourt avec du lait de vache, il est également possible d’utiliser du lait de chèvre ou du lait de brebis. On peut utiliser aussi bien du lait entier que du lait écrémé, ajouter de la crème, du lait en poudre ou faire un mélange avec les produits laitiers précités. Il est préférable de faire du yaourt avec du lait frais pasteurisé, qui est celui qui est vendu réfrigéré, bien que l’on puisse aussi faire du yaourt avec du lait ultra-pasteurisé ou UHT , qui est le lait qui est vendu sans réfrigération. Les laits dits végétaux ne sont pas adaptés à la fabrication de yaourt proprement dit.

Y a-t-il une différence dans le résultat obtenu selon le lait que nous utilisons ? Absolument oui. Comme dans toute préparation, les ingrédients que nous utilisons pour fabriquer notre yaourt maison sont déterminants et, dans ce cas, le type et la qualité du lait auront une incidence sur le résultat. Aussi, selon le type de lait que nous utilisons, la texture finale du yaourt peut être plus ou moins consistante. Une option pour donner plus de consistance à nos yaourts maison est d’ajouter du lait en poudre au lait liquide, avant la fermentation.

Cultivation. De quelle culture avons-nous besoin pour faire du yaourt maison ?

En plus du lait, comme nous l’avons expliqué dans la section précédente, nous avons besoin d’une culture de bactéries qui seront chargées de réaliser la fermentation du lait. On peut acheter cette culture chez les herboristes ou dans de nombreuses boutiques en ligne où l’on trouve facilement des cultures lyophilisées en sachets, spécifiquement pour faire des yaourts maison. Cependant, le plus simple est d’utiliser un autre yaourt comme culture. Le yaourt utilisé comme culture peut être un yaourt nature du commerce ou un yaourt maison .

La culture de yaourt choisie affecte-t-elle le résultat final ? Comme c’était le cas avec le lait, la culture utilisée aura également un impact sur le résultat final. L’optimal est de choisir nos propres cultures selon nos préférences, et de réserver l’un des yaourts préparés avec cette culture comme culture pour les préparations ultérieures. Selon le type de culture choisi, nous pouvons répéter le processus jusqu’à 10 fois. En utilisant un yaourt commercial comme culture, nous pouvons également répéter le processus de réservation d’un yaourt maison comme culture pour la prochaine préparation, à l’exception que nous ne pouvons pas répéter le processus autant de fois, car la force de cette culture est moindre. De plus, en utilisant nos propres ferments lactiques, nous aurons plus de contrôle sur les ingrédients de notre yogourt que si nous utilisions un yogourt commercial.

Concernant la quantité de culture nécessaire pour faire des yaourts maison, si nous optons pour une culture commerciale spécifique pour faire des yaourts, nous n’aurons qu’à suivre les instructions du fabricant. Si nous choisissons d’utiliser un yogourt commercial ou maison comme culture, nous aurons besoin qu’il représente 10 % du poids du lait, ce qui signifie environ un yogourt pour chaque litre de lait.

La fermentation du yaourt maison avec et sans yaourtière

Pour que la fermentation ait lieu, tout ce dont nous avons besoin est un endroit chaud dans lequel maintenir la bonne température pendant le processus de fermentation. C’est précisément ce que fait la yaourtière, bien que nous puissions également y parvenir avec d’autres alternatives maison qui fonctionnent également parfaitement. Il ne faut pas oublier que le yaourt est fabriqué depuis de nombreuses années, bien avant qu’il n’y ait même des yaourtières.

  • Yaourt maison en yaourtière : si on fait du yaourt de façon régulière, c’est peut-être la manière la plus confortable et avec laquelle on obtiendra les meilleurs résultats, puisque la fermentation a lieu dans la yaourtière à température constante pendant le temps désiré. Avec cette méthode, nous aurons nos yaourts maison prêts entre 6 et 8 heures selon le type de lait utilisé et la force du ferment.
  • Yaourt maison au four : si on n’a pas de yaourtière, c’est une bonne option puisqu’elle permet aussi de faire plusieurs yaourts en même temps. Pour faire du yaourt maison au four, une fois que nous avons notre mélange de lait avec la culture, nous le versons dans les récipients où nous ferons le yaourt, qui doit être en verre, en terre cuite ou en argile. Nous chauffons le four à 60 °C et les laissons à l’intérieur pendant une heure, à cette température. Ensuite, nous éteignons le four et, sans ouvrir la porte, nous laissons les yaourts à l’intérieur pendant environ 12 heures.
  • Yaourt maison utilisant d’autres méthodes – Une autre façon de faire du yaourt maison consiste à conserver la chaleur résiduelle du mélange initial. Pour cela, on peut conserver les bocaux avec le mélange de lait et de culture encore chauds dans un contenant isotherme comme un sac congélation ou une glacière de plage. Nous pouvons même utiliser une serviette ou une couverture thermique pour les isoler et les empêcher de perdre de la chaleur et les laisser fermenter dans un endroit chaud, comme près d’un radiateur, pendant au moins 8 heures. Que l’on opte pour cette méthode ou la précédente au four, il est commode de contrôler le processus et de l’ajuster jusqu’à ce que le résultat souhaité soit atteint.

Le lait, la culture choisie, la température de fermentation ou le temps auront un impact sur le résultat final de nos yaourts maison, donc, encore une fois, nous pouvons donner des temps approximatifs pour ce type de préparation mais jamais exacts, puisque ceux-ci dépendront sur les conditions particulières de chaque maison.

Combien de temps se conserve le yaourt nature maison ?

L’idéal est de consommer des yaourts maison dans la semaine et, après cela, de refaire des yaourts. Une fois réalisés, nous conserverons les yaourts maison au réfrigérateur, où ils prendront de la consistance et où la fermentation ralentira. Cependant, il faut garder à l’esprit que la fermentation au réfrigérateur ne s’arrête pas, mais continue à se dérouler, bien que beaucoup plus lentement. Cela fait qu’au fil du temps, les yaourts deviennent progressivement de plus en plus acides.

Après avoir passé en revue les bases pour faire du yaourt maison, passons à la recette. Dans cette recette, nous avons choisi d’utiliser une yaourtière et un yaourt maison comme ferment, qui avait été préalablement réalisé avec un ferment de yaourt spécifique, bien que cela ne modifie pas le procédé indiqué ci-dessous. Il est possible d’utiliser un yaourt nature acheté et de suivre à l’identique le processus décrit dans les lignes suivantes.

informations sur la recette

  • Temps de préparation : 15 minutes
  • Temps de cuisson : 8 heures
  • Durée totale : 8 heures et 15 minutes
  • Portions : 6 unités
  • Catégorie : dessert
  • Type de cuisine : internationale
  • Calories par portion (kcal) : 125

Ingrédients pour yaourt nature maison pour 6 personnes

  • 1 litre de lait de vache entier
  • 1 yaourt nature

Comment faire du yaourt nature maison

Nous préparons les ingrédients de la recette. Nous mettons 1 litre de lait dans une casserole. Nous le rapprochons du feu et le laissons atteindre 40 ºC. Si on a un thermomètre de cuisine, mieux vaut s’en servir pour être précis avec cette température. Si nous n’avons pas de thermomètre, cela nous aidera à savoir pour référence que cela peut être la température de l’eau dans une douche chaude.

Si le lait chauffe davantage et dépasse 40 °C, nous attendrons que la température descende à la température indiquée. Lorsque nous avons le lait à la température de référence, nous ajoutons 1 yaourt nature. On peut le faire directement ou préalablement dissous dans un peu de lait, pour faciliter sa dissolution totale.

Bien mélanger le yaourt avec le lait préalablement tiède, jusqu’à ce qu’il soit bien intégré.

Et une fois qu’on a le tout bien mélangé et intégré, on le verse dans les verres de la yaourtière. Si nous n’avons pas de yaourtière, nous pouvons utiliser des pots en verre ou en céramique, et nous pouvons même choisir de préparer des yaourts dans un grand contenant de 1 litre au lieu de faire des yaourts individuels. Quels que soient les récipients choisis, pendant la fermentation ils doivent rester découverts . Si nous n’allons pas utiliser une yaourtière pour fermenter nos yaourts, qui a un couvercle extérieur, et que nous voulons les protéger, nous pouvons utiliser de la gaze pour couvrir les yaourts, mais ne les fermez pas hermétiquement.

On programme la yaourtière et, comme dans ce cas comme on utilise un yaourt comme culture, le temps de fermentation sera de 8 heures. Cependant, si après 8 heures, le yaourt n’est toujours pas prêt, nous pouvons les laisser un peu plus longtemps, bien que si nous passons trop de temps, ils auront un goût aigre. Dans le yaourt, comme tout autre ferment, le temps et la température excessive favoriseront la fermentation et si nous en faisons trop, le résultat sera un yaourt plus acide.

Une fois le temps d’incubation ou de fermentation passé, on vérifie que les yaourts sont bien caillés, bien qu’ils finiront de se déposer au réfrigérateur où ils acquerront une texture plus compacte. Après fermentation, certains yaourts peuvent même contenir un peu de lactosérum, ce qui est normal. On garde les yaourts au frigo minimum 3 heures avant de les consommer, afin qu’ils acquièrent un peu plus de consistance. On observera qu’une fois fabriqués et au fil des jours, les yaourts vont libérer du lactosérum car, bien que pas à la même vitesse, le yaourt va continuer à fermenter.

Après 3h au frigo, nos yaourts maison auront déjà la bonne consistance pour la consommation. Ils peuvent être conservés en parfait état au réfrigérateur jusqu’à une semaine après leur fabrication.

Résumé de préparation facile

  1. Faire chauffer le lait jusqu’à ce qu’il atteigne 40 °C
  2. Ajouter un yaourt nature qui servira de culture
  3. Bien mélanger le yaourt avec le lait.
  4. Verser le mélange de lait avec le ferment dans les verres de la yaourtière ou du récipient choisi
  5. Nous programmons la yaourtière à une heure de 8 heures
  6. Après le temps de fermentation, on conserve les yaourts 3h au frigo
  7. On consomme des yaourts maison en une semaine

Laisser un commentaire